« Si vous prenez soin de nous, nous, nous prendrons soin du monde ! »


« Et nous Gen4, que pouvons-nous faire ? ». C'est la question que s'est posée João, 7 ans, du Portugal, après avoir vu un reportage à la télévision montrant des images de guerre avec de nombreux enfants tués. Il était si triste qu'il a voulu appeler l’animatrice de son groupe Gen4 qui a tenté de répondre à sa question en lui racontant un épisode dans lequel l'amour l’a remporté dans une situation de haine.

À l'approche de « la Semaine pour un Monde Uni 2021 », axée sur « DareToCare » (Oser prendre soin), l'idée de faire quelque chose de plus, en faveur de tous les enfants du monde, en sensibilisant le monde politique est née. João et sa sœur de 10 ans ont donc rédigé ensemble une déclaration des enfants à l'intention des politiciens, des enseignants et de toutes les autorités civiles et religieuses. Ils leur ont demandé : « Allons-nous dans la bonne direction ? ».

Le jeudi 8 mai, une délégation de Gen4 de Porto, au Portugal, a apporté cette Déclaration près du lieu où se tenait le Sommet social de la Commission européenne. Les Gen4 ont joué, parlé, raconté leurs expériences, transmettant paix et joie, attirant l'attention des passants et même des journalistes qui les ont interviewés. À la fin de la journée, une Gen4 a dit à sa mère : « Je suis très heureuse parce que j'ai pu aimer toujours et j'ai senti que Jésus était à côté de nous. ». Le soir, la nouvelle a été retransmise aux infos.

Parmi les nombreux commentaires, celui-ci : « Ce message m'a encore plus fait réaliser le pouvoir de transformation personnelle et sociale de l'éducation. Apprendre aux enfants ce qu'est la responsabilité et qui est responsable est une leçon de citoyenneté radicale. J'ai lu ce message avec les yeux de l'enfant qui vit encore en moi, avec un regard d'espoir qui m'a fait du bien. »

La Déclaration des Gen4 , traduite en plusieurs langues, a commencé à faire le tour du monde.

« Si vous prenez soin de nous, nous, nous prendrons soin du monde ! »

 Voici quelques exemples de la manière dont les Gen4 ont commencé à le faire dans de nombreuses régions du monde :

Asie : en Inde « ...nous avons pensé prendre soin des pauvres qui vivent dans la rue. Avec nos parents, nous avons préparé des nouilles et le soir nous sommes allés en voiture distribuer ce plat chaud aux pauvres. En rentrant chez moi le soir, j'étais très heureuse d'avoir fait quelque chose pour eux. Maintenant, chaque vendredi, nous refaisons cette action en proposant des plats différents ».

Asie : une Gen4 de Corée a entendu parler de la possibilité de donner des cheveux à des enfants atteints d'un cancer. Elle en a parlé à une de ses amies et ensemble, elles ont commencé à laisser pousser leurs cheveux. « Au moment de couper les cheveux, j'ai entendu le bruit très fort des ciseaux, car les cheveux devaient être coupés tout attachés, mais j'étais heureuse de faire quelque chose pour les enfants malades », a déclaré la Gen4 qui, au bout de quelque temps, a également reçu un certificat de donation.

Brésil : depuis environ deux ans, les Gen4 de Mariapolis Ginetta sont engagés dans des actions en faveur des pauvres et de l'écologie, qui leur ont valu une reconnaissance publique (voir la vidéo).

Et bien d'autres actions écologiques dans diverses parties du monde :

- à Loppiano : les Gen4 ont planté deux arbres dans l'espace destiné à devenir le terrain de jeux ;

- au Brésil, à Santa-Maria, ils ont passé une journée ensemble à nettoyer un espace vert public ;

- à Grottaferrata, ils ont planté des fleurs dans le jardin qui porte le nom de Chiara Lubich ;

- de l'Asie du Sud-Est au Nigeria et à l'Irlande : sensibilisation à l'utilisation du plastique et engagement en faveur de la collecte sélective des déchets...

- en Irlande, les Gen4 ont construit des mangeoires pour les oiseaux et ont participé à un projet de bibliothèques qui distribuent des graines à planter et à donner à d'autres : c’est le bien qui se multiplie.

Des actions en faveur de la paix :

- des chapelets planétaires (promus par les Gen4 des Philippines avec la participation de quelques Gen4 de Terre Sainte, d'Argentine, du Nigeria et de la Birmanie).

- l’inauguration du dé de la paix dans un jardin public au Liban : une initiative soutenue par la municipalité avec plusieurs discours d'officiels de la ville.

Et bien d'autres actions pour rester proche de ceux qui souffrent le plus :

Corée, Irlande, Grèce : des initiatives en faveur des personnes âgées :

- en Corée, de nombreuses personnes âgées vivent seules dans leur maison. Les Gen4 ont pensé à ce qu'ils pouvaient faire pour eux, et ainsi, pendant le Nouvel An lunaire, ils ont préparé des gâteaux, ils les ont emballés avec amour et les ont laissés dans une belle boîte à côté de l'ascenseur des maisons où vivent ces personnes âgées, avec un mot: « Nous nous battons tous contre la Covid19. Nous pouvons la surmonter ensemble ! Ces gâteaux sont un cadeau pour vous. »

- en Irlande : en impliquant l'ensemble de la communauté, les Gen4 ont participé à une initiative lancée par la Poste irlandaise qui donnait la possibilité d'envoyer des cartes et des colis de 2 kg à des personnes âgées seules ou en maison de retraite.

- en Grèce : les Gen4 ont accueilli favorablement l'idée de pouvoir faire quelque chose pour les personnes âgées qui étaient confinées dans leur maison de retraite à cause de la pandémie. L'initiative a dépassé le cercle des connaissances. Des dessins sont arrivés de la part d'autres enfants qui en avaient entendu parler par des amis, et ils se sont joints à eux avec joie. Avec tous les dessins, un grand poster a été réalisé et apporté à la maison de retraite. L'initiative a été très appréciée par le nouveau directeur qui a proposé d'organiser une visioconférence avec tous les enfants et les personnes âgées.

De l'Angleterre, à l'Afrique, à l'Australie : il y a eu beaucoup d'idées pour aider ceux qui vivent dans la rue ou qui sont dans un plus grand besoin à cause de la pandémie ou à cause de la guerre ou d'autres situations :

- en Angleterre : les parents d'un Gen4, nommé Marx désireux de faire quelque chose, ont pris contact avec une organisation qui aide les familles à faible revenu et ont ainsi su quelles étaient les choses qui leur sont le plus nécessaire. Marx, après avoir aidé ses parents à faire les premières courses au supermarché, a également voulu participer en utilisant tout l'argent qu'il avait économisé dans sa tirelire. Ensemble, ils ont ensuite réussi à impliquer certains grands supermarchés qui ont fait don de nombreux produits utiles.

- en Afrique : au Nigeria, les Gen3 et Gen4 avec leurs familles ont visité un camp de réfugiés ;  au Burundi, ils ont récolté pleins de choses (choux, riz...) et sont allés les porter dans un orphelinat. C'était magnifique de voir la joie des enfants, qui n'ont eux-mêmes pas grand-chose, en apportant leurs dons à d’autres du même âge qu’eux !

- en Australie : certains adultes participaient à une action des Pères Capucins pour distribuer de l'aide alimentaire aux personnes vivant dans la rue ou encore aux étudiants en difficulté financière à cause de la pandémie. Les Gen4 ont voulu apporter leur contribution et, comme ils ne pouvaient pas approcher ces personnes directement, ils ont préparé des cartes postales pour accompagner les colis qui ont été distribués. Voici quelques-uns de leurs messages : « Nous espérons que ce sera une belle journée ! ». « Dieu sera toujours avec toi pour te protéger, malgré ce qui s'est passé ». « Il y a des gens qui peuvent être tes amis », avec leur signature et leur âge (6-7 ans) pour que ceux qui les reçoivent sachent que ces messages ont été écrits par des enfants.

 

« Si vous prenez soin de nous, nous, nous prendrons soin du monde ! »

 Les Gen4 ont commencé et ils expérimentent combien chaque petit acte d'amour est contagieux et peut se multiplier en portant beaucoup de fruits dans le monde !


« Si vous prenez soin de nous, nous, nous prendrons soin du monde ! »
  • Versione
  • 0 Scarica
  • 0.00 KB Dimensioni file
  • 0 Conteggio file